GRAVURE

Pour Brigitte Camus, la gravure n’est pas le prolongement de la peinture mais le choix d’un mode d’expression à part entière qu’elle explore depuis 1997...

                        VOIR PLUS...

Un aperçu des séries

Les ponts de paris

2001-2007

Le pont, symbole du passage, d’un lieu à l’autre, d’un état à l’autre , véhicule la notion de cheminement, de traverses…. Cela ne pouvait que m’inspirer. De plus les ponts parisiens, anciens ou contemporains -comme la passerelle Simone de Beauvoir- sont particulièrement beaux. Je me suis beaucoup promenée le long des quais, pris des photos et , courbée sur ma plaque, j’ai gravé, non pas dans le marbre mais sur le cuivre, ces ponts, parfois regroupés sur une seule plaque avec des mosaïques, parfois seuls. En noir et blanc ou en couleur.

GRAVURES ABSTRAITES

couleur - 1998-2009

Mes gravures fonctionnent par séries. J’ai gravé et fait moi-même mes tirages à l’Atelier Contrepoint, ancien atelier Hayter (atelier 17), utilisant essentiellement le burin, les textures sur vernis mou et l’eau forte. Parmi les séries , « Couple et double », « Guerres », « Constellations » qui sont en regard avec des peintures. Et deux plaques « Hommage à « : Gauguin et Philippe Léotard.

LES PONTS DE PARIS

VUES MOSAIQUE - 2011

Le pont, symbole du passage, d’un lieu à l’autre, d’un état à l’autre , véhicule la notion de cheminement, de traverses…. Cela ne pouvait que m’inspirer. De plus les ponts parisiens, anciens ou contemporains -comme la passerelle Simone de Beauvoir- sont particulièrement beaux. Je me suis beaucoup promenée le long des quais, pris des photos et , courbée sur ma plaque, j’ai gravé, non pas dans le marbre mais sur le cuivre, ces ponts, parfois regroupés sur une seule plaque avec des mosaïques, parfois seuls. En noir et blanc ou en couleur.

CONSTELLATIONS

2005-2007

Dans ces galaxies d’un bleu profond, différents « objets « pas forcément identifiés sont en orbite et flottent dans l’espace pictural ouvrant des compositions en expansion. Sur papier, sur toile, ces constellations se déclinent également dans une série de gravures « Constellations primitives », pour rendre visibles d’invisibles formes de vie.

MONUMENTS ET QUARTIERS DE PARIS

1998 - 2009